Les invités du président

  • Gaël Turine

    Le photographe Gaël Turine et Laurent Gaudé ont voyagé ensemble à diverses reprises en Haïti. Saisis par la beauté et la dignité des Haïtiens, plongés dans un décor quotidien où le chaos est malheureusement récurrent, ils rapportent de leur séjour une matière documentaire mais aussi une approche plus littéraire que l’on découvre dans En bas la ville (Le Bec en l’air).
    Vendredi 10 novembre à 20h30, dans la grande salle du Théâtre, proposent une poésie photographique qui plongera l’auditoire dans une expérience visuelle et auditive haïtienne.



  • Franck Vigroux

    Franck Vigroux, musicien, travaille principalement dans les domaines de la musique électronique, de la musique improvisée, et du spectacle vivant. C’est avec lui que Laurent Gaudé a choisi de présenter son film Jamais Palerme, consacré Antonino Di Matteo procureur à Palerme et engagé dans la lutte anti-mafia depuis plus de 20 ans. Rendez-vous dimanche 12 novembre à 16h au Théâtre de Brive.



  • Eric Vuillard

    En cette rentrée 2017, Eric Vuillard publie L’Ordre du jour chez Actes sud. Rendez-vous-rencontre avec Laurent Gaudé, samedi 11 novembre à 10h au forum Alain Gazeau de la Foire du livre de Brive.



2016, Daniel Pennac.
2015, Danièle Sallenave.
2014, Jean Teulé.
2013, Alain Mabanckou.
2012, Erik Orsenna
2011, Antoine Gallimard.
2010, Jean Christophe Rufin.
2009, Laure Adler.
2008, Frédéric Beigbeder.
2007, Bernard Pivot.
2006, Jean d’Ormesson.
2005, Abdou Diouf.
2004, Hélène Carrère d’Encausse.
2002, Christian Poncelet.
2001, Edmonde Charles-Roux.
2000, Yves Berger.
1999, Pierre-Jean Rémy.
1998, Jean-Marie Rouart. 1997, Bernadette Chirac. 1996, Philippe Labro. 1995, Philippe Douste-Blazy. 1994, Jean Favier. 1993, Jacques Rigault. 1992, Emmanuel Leroy-Ladurie. 1991, Jean-Manuel Bourgois. 1990, Jean Charbonnel. 1989, François Nourissier. 1988, Hervé Bazin. 1987, Jean d'Ormesson.

  • Anguille sous roche

    Quelque part dans l’océan Indien, une jeune femme se noie. Ses forces l’abandonnent mais sa pensée, tel un animal sur le point de mourir, se cambre : dans un ultime sursaut de vie et de révolte, la naufragée nous entraîne dans le récit de sa vie… Paru à l’été 2016 aux éditions Le Tripode, Anguille sous roche est le premier roman du jeune Comorien Ali Zamir. Ouvrage coup de poing et coup de cœur, il a obtenu le prix Senghor du premier roman francophone et francophile 2016 et la mention spéciale du jury du prix Wepler.
    Original et ambitieux, le récit déploie en un jet, dans une seule et longue phrase, les événements qui ont conduit l’héroïne, Anguille, dans cette funeste posture. La narration est submergée par les eaux, mais c’est pourtant le feu qui crépite à chaque page, à la faveur d’une langue neuve, luxuriante et enivrante. Un seul conseil: prenez une grande respiration et plongez!



  • Franck Thilliez

    Dans le dernier roman de Franck Thilliez, Sharko (Fleuve éditions), on retrouve le couple de flics Lucie Henebelle et Franck Sharko, unis à la ville comme sur les scène de crimes. Mais lorsque Lucie tue un homme et que Franck maquille son meurtre, ils se retrouvent alors plus mêlés qu’ils ne l’auraient voulu dans cette étrange affaire où le sang coule à flot, comme l’encre sur les 570 pages du livre. A cette enquête noyée dans l’hémoglobine se basant sur des faits avérés, se superpose la traque du couple de héros risquant à tout instant d’être démasqués par leurs collègues. Grâce à ce livre abouti au suspens savamment orchestré, Franck Thilliez s’impose comme un des grands du thriller.