La nuit devant soi

Romain Gary compte parmi les madeleines littéraires du président Eric Fottorino qui a choisi de consacrer une Nuit à l’auteur de La vie devant soi, vendredi 8 novembre dans la grande salle du théâtre. L’occasion de redécouvrir les différents visages de cet écrivain, précurseur et visionnaire, alors que son œuvre, très critiquée de son vivant, fait son entrée dans la prestigieuse collection de la Pléiade. Elle a été pilotée par l’universitaire Mireille Sacotte, présente ce soir-là aux côtés du journaliste Olivier Weber, passionné de Romain Gary, et du comédien Jacques Bonnaffé qui fera des lectures.

Laissez-vous surprendre par Romain Gary l’Européen, l’écologiste mais aussi le féministe… Ce sont tous ces visages que cette nuit éclairera, rendant hommage à une œuvre aux multiples facettes, en même temps qu’à un homme, dont « la métamorphose en Émile Ajar fut peut-être sa tentative la plus sincère et bouleversante pour se ressembler », estime Eric Fottorino.

Vendredi 8 novembre, 20h30, espace Jean d’Ormesson – Théâtre. Avec, autour d’Eric Fottorino, Mireille Sacotte, Olivier Weber et Jacques Bonnaffé.

Avant-propos: Pour entrer dans l’univers de Romain Gary, un avant-propos est programmé jeudi 7 novembre à 18h30 à la médiathèque du centre-ville. L’occasion pour le Bottom Théâtre de proposer des lectures à deux voix d’extraits des deux ouvrages emblématiques de l’auteur: La promesse de l’aube et La vie devant soi.

(Illustration: Romain Gary à son bureau rue du Bac à Paris, avec le chien Pancho, en 1971. Photo Jacques Robert/© Éditions Gallimard.)