Le « dernier » bain de foule de Franck Bouysse

Prix des lecteurs de la Ville de Brive-Suez en 2016 pour Plateau (La Manufacture de livres), Franck Bouysse, natif de Brive, était venu en résidence d’écriture dans la cité en 2017. Il y avait terminé Né d’aucune femme (La Manufacture de livres), roman qui a créé l’événement. Déjà vendu à plus de 100.000 exemplaires, il a été récompensé par de nombreux prix dont celui des libraires. Désormais brille la destinée de Rose, gamine de 14 ans, salie par la vie et souillée par les hommes, héroïne malgré elle de ce roman éblouissant qui fouille les entrailles du mâle et les abysses du mal.
En amont de sa venue à la Foire du livre de Brive, Franck Bouysse nous explique en quatre temps quel regard il pose sur l’événement.

La Foire du livre pour Franck Bouysse :  « Elle représente un retour aux sources en communion avec ma grande passion pour la littérature. »

Moment marquant : « Recevoir le prix des lecteurs. Etre reconnu par un jury de lecteurs sur mes propres terres, c’était un peu mon prix Goncourt. »

L’édition 2019 : « Il y aura certainement plus de monde, plus de sollicitations, mais cela ne changera pas ma relation au lecteur, je prendrai le temps nécessaire pour parler avec chacun. »

Et après ? « Après une très grosse tournée promotionnelle en librairie, j’ai décidé de lever le pied pour me consacrer entièrement à l’écriture de mon prochain livre. La Foire de Brive sera d’ailleurs le dernier salon auquel je participerai cette année. Tout cela est évidemment très grisant, mais il ne faut jamais perdre de vue l’essentiel: ECRIRE, ce que je fais chaque jour, le matin, même en tournée. »

Franck Bouysse sera présent les 3 jours sur son stand. Il fera la lecture de la Dictée pour les Nuls de Jean-Joseph Julaud, dimanche 10 novembre à 10h à l’auditorium Francis Poulenc et sera à l’honneur d’une rencontre ce même jour à 12h, Forum Alain Gazeau.

(crédit photo : Pierre Demarty)