Une Foire fottorinienne!

Grand rendez-vous de la vie littéraire en France, la Foire du livre de Brive accueille encore plus de 300 écrivains lors de cette édition présidée par le journaliste et romancier Eric Fottorino. Culturelle et populaire, « c’est la Foire de toutes les sensibilités, de toutes les littératures. La Foire de tous », selon son commissaire général François David. Séances de dédicaces, rencontres littéraires, tables rondes autour du 30e anniversaire de la chute du mur de Berlin, cette édition s’annonce une fois encore dense et variée, et c’est sans compter la carte blanche donnée au président qui a orchestré un programme au croisement de plusieurs disciplines. Un programme qui incite à l’ouverture et espère susciter l’émotion, la surprise…

Président curieux et soucieux de raconter l’actualité sous le prisme de l’inactualité, le créateur de l’hebdomadaire Le 1 et du trimestriel Zadig, a composé un programme qui lui ressemble. Riche et éclectique, il va ainsi décliner plusieurs thématiques. Le journalisme d’abord et notamment ses nouvelles frontières tracées avec Bruno Patino, Martine Laroche-Joubert et Anne Nivat. La rencontre intitulée « Quand le papier résiste » réunit, elle, Aurélien Bellanger, Irène Frain et Anne Nivat.
La programmation, qui met à l’honneur le cinéma de Costa-Gavras ainsi que les différents visages de Romain Gary, va aussi faire la part-belle à l’éducation et aux enfants pas comme les autres avec Céline Alvarez et Christophe André.

« J’espère que des visiteurs qui seront venus à la Foire sans trop savoir ce qu’ils y cherchaient auront trouvé une raison d’ouvrir un livre, un journal, de voir un film, d’aller au-delà de centres d’intérêts habituels. L’idée n’est pas simplement d’avoir appris quelque chose mais d’éprouver des émotions, d’être surpris », a déclaré Eric Fottorino lors de son récent passage à Brive.

(crédit photo : Mickael Bougouin)

Bio express

Éric Fottorino est né à Nice en 1960. Après des études de droit, il devient pigiste pour Libération puis rejoint l’équipe du journal La Tribune de l’Économie et écrit dans les colonnes de La Croix et dans divers journaux économiques.

Son nom est ensuite attaché pendant 25 ans au Monde où il travaille à mettre en lumière l’humain et les questions sociales ou géopolitiques : grand reporter en Afrique puis en Amérique latine, rédacteur en chef, chroniqueur, il devient directeur du quotidien du soir en 2006.

Zadig-numero-1-Reparer-la-FranceEn 2014, Éric Fottorino quitte le quotidien et fonde l’hebdomadaire Le 1 avec Laurent Greilsamer, Henry Hermand et Natalie Thiriez. Avec François Busnel il lance en 2017 America, un mook qui paraîtra pendant les 4 années du mandat de Donald Trump, et a récemment créé avec l’équipe du 1 le trimestriel Zadig.

Parallèlement à cette exemplaire carrière de journaliste, Éric Fottorino a consacré sa plume à l’écriture d’essais et de romans récompensés par de nombreux prix.
Depuis Rochelle, son premier roman familial paru en 1991, il a publié une quinzaine de romans parmi lesquels Cœur d’Afrique, Un territoire fragile (prix Europe 1 et prix des Bibliothécaires 2000), Caresse de rouge (prix François-Mauriac de l’Académie française 2004), Korsakov (prix du roman France Télévisions 2004, prix des libraires 2005), Baisers de cinéma (prix Femina 2007) et plus récemment Dix-sept ans, le portrait solaire et douloureux d’une mère inconnue.

La Foire du livre de Brive, immanquable rendez-vous de la vie littéraire en France, accueillera du 8 au 10 novembre 2019 plus de 300 auteurs et plus d’une centaine de maisons d’éditions.