Grand prix de l'Académie Mallarmé

Béatrice DE JURQUET

Lauréat 2018

Si quelqu’un écoute paru aux éditions La rumeur libre

Si quelqu'un écouteDans ce recueil épais, la poétesse, également psychanalyste, exprime sa sensibilité dans des vers denses, tout en nuances et en exigence.

Dans la préface du recueil, Gérard Chaliand écrit: « J’ai toujours aimé, depuis ma première lecture, le son de ce qu’écrit Béatrice de Jurquet. En musique, ce timbre relève du tremblement liquide de la flûte et parfois de la gravité pleine du violoncelle. Il y a dans sa poésie quelque chose d’irrémédiablement perdu, que les mots cherchent à faire revivre, avant que cette saisie fragile ne s’efface à nouveau. Une nostalgie hors d’atteinte, un présent difficile à saisir, une dérobade du monde. (…) C’est une poésie directe, même si elle est faite de pas feutrés et de reculs comme dans certains rêves où l’on croit atteindre et où, pourtant, l’on n’atteint pas. (…)

Suis-je d’ici, suffisamment ?
Autrefois, à coup sûr je pensais partir un jour,
quitter mon pays,
toucher la main des autres,
amis, enfants
sous un auvent de feuilles.
Et maintenant ces fenêtres, je ne peux plus
les quitter.

« Il y a, chez Béatrice de Jurquet, une façon de dire, ténue et voilée, comme reprise dès qu’exprimée, qui n’est qu’à elle. »