Carl Nixon

Dans Sous la terre des Maoris (éditions de l’Aube), Carl Nixon scrute son pays et sa culture: la Nouvelle-Zélande, sous l’angle du deuil.
Mark Saxton s’est suicidé. Il s’appelait aussi Maaka Pitama. Son père biologique, un Maori du nom de Tipene, vient voler sa dépouille afin de lui offrir des funérailles dans le respect de la tradition maorie. Sauf que c’est Box Saxton qui a élevé Mark, et il tient à ce que son fils soit enterré sur les terres de sa propre famille.
À travers l’affrontement terrible que vont se livrer les deux hommes, c’est un portrait sans concession de la Nouvelle-Zélande que propose Carl Nixon, qui dévoile dans ce polar brutal les tensions existantes entre les communautés du pays, l’attachement aux traditions et l’amour de la terre.