Les Secrets des Immortels

La Foire du livre de Brive invite le public à percer  les Secrets des Immortels ! L’Académie française se dévoile à Brive et convie tout passionné à pénétrer dans la richesse, les mystères et les subtilités de la langue française.

 

Que se passe-t-il derrière les murs de l’Académie française ? Comment arrive-t-on sous la Coupole ? Que font les Immortels ? Pourquoi portent-ils une épée ? Une multitude de questions restées trop souvent sans réponse tant la majestueuse institution, pourtant si actuelle, est méconnue du grand public.

L’Académie française, installée quai de Conti dans le coeur vibrant de Paris, recèle  bien des mystères aussi il a semblé évident à la Foire du livre de Brive, qui décerne chaque année le Prix de la langue française, de faire découvrir les coulisses et les richesses de cette prestigieuse institution où siègent nos Immortels.

Lors de l’édition 2017 de la Foire du livre de Brive, l’académicienne Danièle Sallenave, élue au fauteuil n° 30 en 2011, a expliqué les grandes étapes de la candidature à la réception à l’Académie (vacance d’un fauteuil, élection, installation, l’habit vert, etc.) et a partagé les émotions vécues pendant tout ce parcours quasi initiatique. L’occasion de découvrir pourquoi le mot « Riposte » lui avait été donné lors de son installation car, tous les Académiciens ont un mot du dictionnaire qui leur est attribué.

Dans un second temps, Patrick Vannier, membre du service du dictionnaire de l’Académie française et responsable de la rubrique Dire, ne pas dire sur le site de l’Académie, a proposé au public de partir à la chasse aux « horreurs linguistiques » les plus communes ; par exemple dit-on « Elles se sont mises à la peinture » ou « Elles se sont mis à la peinture » ? De joyeux débats qui seront renouvelés en novembre 2018 !

Crédit photo : Académie française