Prix de la langue française

Hector BIANCIOTTI

Lauréat 1994

Elu en 1996 à l’Académie française, Hector Bianciotti, d’origine argentine, naturalisé français en 1981, reçoit le Prix Médicis étranger pour Le Traité des saisons (Gallimard, 1977), qu’il avait écrit en espagnol, puis le Prix Femina 1985 pour Sans la miséricorde du Christ (Gallimard) son premier roman écrit en français.

Changer de langue, dit-il, c’est modifier sa façon d’être, se sentir différemment. Il affirme qu’on peut être désespéré dans une langue et à peine triste dans une autre. Auteur d’une quinzaine d’ouvrages, il est également l’auteur d’un recueil de nouvelles L’amour n’est pas aimé (Gallimard, 1983) couronné du prix du Meilleur livre étranger.

Lors de sa disparition, en 2012, René de Ceccatty dira de lui : « Et sa vie d’homme généreux et d’écrivain mystique fut un exemple d’honnêteté, de liberté malgré soi et d’énigmatique destinée »

Dernier livre paru en 2006 :
Lettres à un ami prêtre : 1989-1994, éditions Gallimard